Convention collective nationale de la coiffure et professions connexes. Etendue par arrêté du 12 octobre 2005 JORF 23 octobre 2005., IDCC

Entrée en vigueur: 3 novembre 2005
 
EXTRAIT GRATUIT

PréambuleLe présent avenant annule et remplace les dispositions des articles 1.3, 1.4, 1.5, 1.6 et 1.7 de l'avenant n° 1 à la convention collective nationale de la coiffure du 18 mars 2005.Article 1erLes partenaires sociaux conviennent de revaloriser les grilles de rémunérations des emplois techniques de la coiffure (art. 1.1 du présent avenant) selon les modalités particulières suivantes :- dans un premier temps, les salaires minimaux conventionnels des emplois techniques de la coiffure seront revalorisés conformément aux dispositions de l'article 1.1, dès l'entrée en vigueur de l'accord ;- dans un second temps, ils feront l'objet d'une revalorisation à compter du 1er juin 2006.Par ailleurs, ils conviennent de revaloriser les grilles de rémunérations des emplois de l'esthétique-cosmétique, des emplois non techniques, et des personnes qualifiées, conformément aux dispositions des articles 1.2, 1.3 et 1.4 du présent avenant.Article 1.1Salaires minima conventionnels. - Emplois techniques de la coiffureEmployés techniques de la coiffure(En euros)CLASSIFICATION : AssistantCoefficient : 100DEFINITION DE L'EMPLOI (activités effectuées) :Exerce sous le contrôle d'un coiffeur les actes techniques de la coiffure, participe aux stratégies de fidélisation de la clientèle et à la promotion des produits et services. Accueille, utilise les méthodes de suivi technique de la clientèle. Prépare l'outillage, peut en contrôler et en assurer la désinfectionQUALIFICATION requise : Salarié non diplôméSALAIRE minimal conventionnel : 1 220REVALORISATION au 1er juin 2006 : 1240.CLASSIFICATION : Assistant ou coiffeur débutant.Coefficient : 110DEFINITION DE L'EMPLOI (activités effectuées) :Exerce sous le contrôle d'un coiffeur les actes techniques de la coiffure, participe aux stratégies de fidélisation de la clientèle et à la promotion des produits et services. Accueille, utilise les méthodes de suivi technique de la clientèle. Prépare l'outillage, peut en contrôler et en assurer la désinfectionQUALIFICATION requise : Salarié titulaire du CAP ou salarié justifiant de 4 à 7 années d'exercice dans la professionSALAIRE minimal conventionnel : 1 235REVALORISATION au 1er juin 2006 : 1255.CLASSIFICATION : CoiffeurCoefficient : 120DEFINITION DE L'EMPLOI (activités effectuées) :Peut exercer en toute autonomie l'une ou l'autre des tâches suivantes :- maîtrise les techniques de l'accueil, du suivi, d'encaissement et de prise de congé ;- participe à l'évaluation des attentes du client ;- assure la présentation et maîtrise la stratégie de vente des produits et des services ;- renseigne et exploite les fichiers clients ;- intègre et met en oeuvre les techniques de coiffure les plus usuelles (auxquelles sont assimilées les tâches de coloriste, permanentiste) ;- assure la gestion des produits et des matérielsQUALIFICATION requise :Salarié non diplômé justifiant de 8 années d'exercice dans la profession ou salarié titulaire du CAP suivi de 2 années d'exercice dans la profession ou salarié titulaire d'une mention complémentaire (post 1998)SALAIRE minimal conventionnel : 1 260REVALORISATION au 1er juin 2006 : 1280.CLASSIFICATION : Coiffeur confirméCoefficient : 130DEFINITION DE L'EMPLOI (activités effectuées) :Peut exercer en toute autonomie l'une ou l'autre des tâches suivantes :- maîtrise les techniques de l'accueil, du suivi, d'encaissement et de prise de congé ;- participe à l'évaluation des attentes du client ;- assure la présentation et maîtrise la stratégie de vente des produits et des services ;- renseigne et exploite les fichiers clients ;- intègre et met en oeuvre les techniques de coiffure les plus usuelles (auxquelles sont assimilées les tâches de coloriste, permanentiste) ;- assure la gestion des produits et des matérielsQUALIFICATION requise :Salarié titulaire du CAP suivi de 8 années d'exercice dans la profession ou salarié titulaire d'une mention complémentaire (post 1998) suivi de 3 années d'expérience dans la professionSALAIRE minimal conventionnel : 1 280REVALORISATION au 1er juin 2006 : 1300.CLASSIFICATION : Coiffeur qualifiéCoefficient : 140DEFINITION DE L'EMPLOI (activités effectuées) :Peut exercer en toute autonomie l'une ou l'autre des tâches suivantes :- maîtrise les techniques de l'accueil, du suivi, d'encaissement et de prise de congé ;- participe à l'évaluation des attentes du client ;- assure la présentation et maîtrise la stratégie de vente des produits et des services ;- renseigne et exploite les fichiers clients ;- intègre et met en oeuvre les techniques de coiffure les plus usuelles (auxquelles sont assimilées les tâches de coloriste, permanentiste) ;- assure la gestion des produits et des matérielsQUALIFICATION requise : Salarié titulaire du BP ou du BMSALAIRE minimal conventionnel : 1 310REVALORISATION au 1er juin 2006 : 1340.CLASSIFICATION : Coiffeur qualifiéCoefficient : 150DEFINITION DE L'EMPLOI (activités effectuées) :Peut exercer en toute autonomie l'une ou l'autre des tâches suivantes :- maîtrise les techniques de l'accueil, du suivi, d'encaissement et de prise de congé ;- participe à l'évaluation des attentes du client ;- assure la présentation et maîtrise la stratégie de vente des produits et des services ;- renseigne et exploite les fichiers clients ;- intègre et met en oeuvre les techniques de coiffure les plus usuelles (auxquelles sont assimilées les tâches de coloriste, permanentiste) ;- assure la gestion des produits et des matérielsQUALIFICATION requise : Salarié titulaire du BP ou du BM, suivi de 5 années d'exercice dans la profession.SALAIRE minimal conventionnel : 1 330REVALORISATION au 1er juin 2006 : 1350.CLASSIFICATION : Coiffeur qualifiéCoefficient : 160DEFINITION DE L'EMPLOI (activités effectuées) :Peut exercer en toute autonomie l'une ou l'autre des tâches suivantes :- maîtrise les techniques de l'accueil, du suivi, d'encaissement et de prise de congé ;- participe à l'évaluation des attentes du client ;- assure la présentation et maîtrise la stratégie de vente des produits et des services ;- renseigne et exploite les fichiers clients ;- intègre et met en oeuvre les techniques de coiffure les plus usuelles (auxquelles sont assimilées les tâches de coloriste, permanentiste) ;- assure la gestion des produits et des matérielsQUALIFICATION requise : Salarié titulaire du BP ou du BM, suivi de 10 années d'exercice dans la profession.SALAIRE minimal conventionnel : 1 340REVALORISATION au 1er juin 2006 : 1380.Tout salarié, quel que soir son niveau pratiquant la manucure et/ou l'épilation de sourcils, bénéficiera d'une majoration de son minima conventionnel de 48,78 Euros.Article 1.2Salaires minima conventionnels en l'esthétique-cosmétique (1).(En euros).

DEFINITION DE L'EMPLOI (1) COEFFICIENT SALAIRE MINIMUM
conventionnel
1. Manucure et/ou
maquilleur(se) débutant(e)
ayant effectué une formation
dument attestée non
sanctionnée par un diplome 100 1 220
2. Manucure et/ou
maquilleur(se) titulaire du
CAP esthétique-cosmétique
ou
Manucure et/ou maquilleur(se)
ayant au moins 5 années
d'exercice dans sa spécialité
(2) 105 1 230
3. Manucure et/ou
maquilleur(se) titulaire du
CAP esthétique-cosmétique et
ayant au moins 5 années dans
sa spécialité après
l'obtention de ce diplome
ou
Manucure et/ou maquilleur(se)
titulaire du CAP
esthétique-cosmétique et ayant
au moins 10 années d'exercice
dans l'une des spécialités
(manucurie et maquillage (2) 110 1 240
4. Esthéticien(ne) débutant(e)
non titulaire du CAP
esthétique-cosmétique mais
justifiant d'une formation
dispensée par un établissement
technique, CFA ou lycée
professionnel 105 1 230
5. Esthéticien(ne) titulaire
du CAP esthétique-cosmétique
ou
ayant au moins 5 années
d'exercice dans sa spécialité 115 1 245
6. Esthéticien(ne) titulaire
du CAP d'esthétique-cosmétique
et
ayant au moins 3 années
d'exercice après l'obtention
du diplome 145 1 255
7. Esthéticien(ne) titulaire
du brevet professionnel ou du
brevet de maitrise
esthétique-cosmétique
ou
ayant au moins 10 années
d'exercice dans sa spécialité
titulaire ou non du CAP
d'esthétique-cosmétique (2) 165 1 265
8. Esthéticien(ne) titulaire
du brevet professionnel ou du
brevet de maitrise esthétique
cosmétique et ayant au moins
3 années d'exercice de la
spécialité après l'obtention
de ce diplome 180 1 285
9. Esthéticien(ne) titulaire
du brevet professionnel ou
du brevet de maitrise
d'esthétique-cosmétique et
ayant au moins 10 années
d'exercice de la profession
après l'obtention de ce
diplome 185 1 310
(1) La manucure doit exécuter des taches simples de manucurie
et beauté des pieds sous la responsabilité hiérarchique du
chef d'entreprise ou de son représentant. L'esthéticienne doit
assurer tous les soins du visage et ceux prévus dans le cadre
du diplome de niveau V.
(2) La maquilleuse doit
...

Pour continuer la lecture

SOLLICITEZ VOTRE ESSAI