Convention collective nationale de la coiffure et professions connexes. Etendue par arrêté du 12 octobre 2005 JORF 23 octobre 2005., IDCC

Entrée en vigueur:18 décembre 2006
 
EXTRAIT GRATUIT

PréambuleConsidérant que la formation tout au long de la vie professionnelle est un objectif majeur pour la profession, les partenaires sociaux sont convenus de l'absolue nécessité de favoriser le retour à l'emploi et le maintien dans l'emploi en mettant en place des formations qualifiantes pour les contrats de professionnalisation et des formations pour les périodes de professionnalisation. Ce projet s'est traduit par la signature d'un accord national le 18 mars 2005 et le 13 décembre 2005. Dans ce contexte, le présent avenant a pour finalité de compléter et d'adapter aux besoins et contraintes du métier de la coiffure certains dispositifs, dont le contrat de professionnalisation et les périodes de professionnalisation, afin de prolonger cette action.Le contrat de professionnalisation.Article 1Le contrat de professionnalisation a pour but de favoriser l'insertion ou la réinsertion professionnelle par l'acquisition d'une qualification reconnue dans les classifications de la convention collective ainsi que dans une liste établie par la CPNEFP de la branche coiffure et figurant dans le présent avenant.Le contrat de professionnalisation est accessible :- aux jeunes de moins de 26 ans sans qualification et à ceux qui souhaitent compléter leur formation initiale, pour pouvoir accéder au métier souhaité ;- aux demandeurs d'emploi âgés de 26 ans et plus.Dans le cadre des formations qualifiantes, parmi les publics visés par la loi du 4 mai 2004 aux accords de branche des 18 mars 2005 et 13 décembre 2005, les partenaires sociaux ont décidé de donner la priorité :- aux demandeurs d'emploi et au retour à l'emploi des personnes ayant au minimum un diplôme de niveau V dans la branche professionnelle, ou une expérience professionnelle d'au moins 3 années, souhaitant exercer la coiffure en salon ou hors salon ;- aux demandeurs d'emploi ayant au moins un niveau IV et/ou titulaires d'un diplôme de niveau IV ou plus de l'enseignement général ;- aux personnes ayant suivi une formation en CFA ou en lycée professionnel sans avoir obtenu le diplôme ;- aux nouveaux entrants non professionnels ayant au moins un niveau IV et/ou titulaires d'un diplôme de niveau IV ou plus de l'enseignement général.Ce contrat est mis en oeuvre selon les principes suivants :- une personnalisation des parcours de formation, en fonction des connaissances et des expériences de chacun des bénéficiaires ;- une alternance alliant des séquences de formation professionnelle et l'exercice d'une ou plusieurs activités professionnelles en entreprise en lien avec la (ou les) qualification(s) visée(s) ;- une certification des connaissances, des compétences et des aptitudes professionnelles acquises ;- la réinsertion professionnelle.Article 1.1Durée de formationLa durée de formation dépend de la qualité du bénéficiaire du contrat de professionnalisation ainsi que de la possession ou non d'une qualification professionnelle en relation directe ou indirecte avec l'emploi disponible au sein de l'entreprise.Les contrats de professionnalisation peuvent être conclus pour une durée de 6 mois ou de 12 mois. Les actions d'évaluation et d'accompagnement ainsi que les enseignements généraux, professionnels et technologiques représenteront 15 % de la durée totale du contrat, sans être inférieurs à 150 heures.Article 1.2Liste des formations qualifiantes proposées et publics visésLes formations qualifiantes proposées tournent autour de 3 grands thèmes orientés vers les besoins de la profession et permettant aux titulaires d'acquérir les compétences nécessaires à l'obtention d'un poste à durée indéterminée. Il s'agit :- de la coiffure masculine ;- du stylisme ;- de la technique.Ces 3 grands thèmes sont déclinés dans les modules ci-dessous dont les heures et le programme de formation sont définis en annexe I du présent avenant. Les actions de formation représentent 15 % de la durée totale du contrat, sans être inférieures à 150 heures, conformément à l'article 1er du présent avenant.Module 1. - Coiffure masculineDurée de la formation : 6 mois, soit 150 heures.Publics :- demandeurs d'emploi et retour à l'emploi ayant au minimum un diplôme de niveau V de la branche professionnelle ou une expérience professionnelle d'au moins 3 années souhaitant exercer la coiffure en salon ou hors salon ;- personnes ayant suivi une formation en CFA ou lycée professionnel ou privé sans avoir obtenu de diplôme.Module 2. - StylismeDurée de la formation : 12 mois, soit 273 heures.Publics :- non-professionnels, y compris les demandeurs d'emplois, ayant au minimum un niveau IV de l'enseignement général ;- demandeurs d'emploi et retour à l'emploi ayant au minimum un niveau V dans la branche professionnelle ou une expérience professionnelle d'au moins 3 années souhaitant exercer la coiffure en salon ou hors salon ;- personnes ayant suivi une formation en CFA ou lycée professionnel ou privé sans avoir obtenu le diplôme.Module 3. - Stylisme, techniquesDurée de la formation : 12 mois, soit 273 heures.Publics :- non-professionnels y compris les demandeurs d'emplois, ayant au minimum un niveau IV de l'enseignement général ;- demandeurs d'emploi et retour à l'emploi ayant au minimum un niveau V dans la branche professionnelle ou une expérience professionnelle d'au moins 3 années souhaitant exercer la coiffure en salon ou hors salon ;- personnes ayant suivi une formation en CFA ou lycée professionnel ou privé sans avoir obtenu le diplôme.Module 4. - Stylisme et tendancesDurée de la formation : 6 mois, soit 150 heures.Publics :- demandeurs d'emploi et retour à l'emploi ayant au minimum un diplôme de niveau V dans la branche professionnelle ou une expérience professionnelle d'au moins 3 années souhaitant exercer la coiffure en salon ou hors salon ;- personnes ayant suivi une formation en CFA ou lycée professionnel ou privé sans avoir obtenu de diplôme.Module 5. - TechniquesDurée de la formation : 6 mois, soit 150 heures.Publics :- demandeurs d'emploi et retour à l'emploi ayant au minimum un niveau V dans la branche professionnelle ou une expérience professionnelle d'au moins 3 années souhaitant exercer la coiffure en salon ou hors salon ;- personnes ayant suivi une formation en CFA ou lycée professionnel ou privé sans avoir obtenu de diplôme.Article 1.3Forfait horaire de prise en chargeLes actions de formation seront prises en charge sur la base du forfait horaire fixé selon les textes en vigueur et défini par décret.Les périodes de professionnalisation et publics visés.Article 2Les partenaires sociaux tiennent à rappeler que les périodes de professionnalisation visent à favoriser le maintien dans l'emploi de salariés en contrat à durée indéterminée.Les formations définies...

Pour continuer la lecture

SOLLICITEZ VOTRE ESSAI